Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 22:59

"Nous sommes en 2010 . Toute la Gaule, du littoral aux montagnes, des plaines aux étangs est envahie par la spéculation immobilière et touristique, dévoreuse d’espace libre, de nature sauvage et de subventions. Toute ? non !!

 

Un bois de l’Isère, le bois des Avenières, dans la forêt des Chambaran à côté de Roybon, et ses irréductibles amoureux résistent encore et toujours à l’envahisseur. Ils vous invitent pour la troisième fois depuis le début de cette lutte à le défendre. Le 10 octobre, soyons des centaines à montrer notre détermination à protéger ce bois contre Center Parcs et ses complices politiques, qui veulent nous en retirer la libre jouissance et le détruire au profit d’une opération de spéculation immobilière. Venez vous y promener, chercher des champignons, du calme et de la poésie, des traces animales et autres merveilles qu’il nous offre généreusement depuis toujours. Rendez vous à 10 heures devant l’office du tourisme de Roybon, ou au milieu du bois. Amenez vos amis, vos familles, vos casse-croûte, vos instruments de musique, vos paniers et vos appareils photos, et partageons ensemble tout en revendiquant notre amour des forêts libres et notre détermination à les défendre, une promenade enivrante et joviale, protectrice et salvatrice, utile et militante."

extrait : http://pcscp.org/spip.php?article59

Les Amis de la terre seront présents le dimanche 10 octobre pour apporter leur soutient à l'association PCSCP.

 

 

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Forêts
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 22:40

Le lendemain de la journée mondiale de l'environnement, nous vous invitons à venir marcher, cueillir les derniers muguets, repérer les coins à champignons ou châtaignes, casse-croûter, faire ou écouter de la musique, discuter et échanger…

 

lors d'une journée forêt libre dans le bois des Avenières à Roybon.

 

Nous nous réunirons sur ce site, pendant qu’il est encore accessible à tous avant sa transformation en Center Parcs,  Tahiti de pacotille pour tourisme de masse.

Nous refusons que “ Pierre et Vacances “ mette la nature au service de la spéculation immobilière .

Rendez vous le 6 juin à partir de 10 h 30 devant l'office du tourisme de Roybon, ou, pour ceux qui connaissent, directement au bois, au milieu du chemin forestier, au niveau du mirador.

 

Signataires :

Association Pour les Chambaran sans Center Parcs
Association « Cheval Autrement »
Les Verts de Beaurepaire
L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages
Le blog  http://chambarans.unblog.fr/
Groupe Europe écologie et verts du Conseil Régional
Gérard Leras, Conseiller Régional délégué à la politique foncière
Les Amis de la Terre Isère
L’association «  La rue Râle »

 

source

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Forêts
commenter cet article
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 11:14
  1. Action de sensibilisation à la disparition des forêts tropicales à EVE (campus de ST Martin d’Hères) lors de la semaine de l’environnment.



  2.  


  3.  
  4. Eve semaine de l’environnement
Repost 0
Publié par ATIsère - dans Forêts
commenter cet article
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 20:18
La forêt, un écosystème primordial à la survie de tous

Chaque année, 13 millions d’ha de forêts tropicales disparaissent dans le monde (ce qui équivaut à la disparition de la superficie de Paris toutes les six heures). Leur surexploitation entraîne une érosion irréversible de la biodiversité (140 espèces disparaissent ainsi chaque jour). Exploitation des bois précieux, coupes rases pour alimentation de l’industrie papetière ou encore conversion en champs de palmiers à huile ou de soja pour l’exportation : les forêts tropicales sont malades de la consommation excessive des pays du Nord. Pourtant, le bois est un matériau aux nombreux atouts écologiques et il est indispensable de gérer les forêts de manière durable. Les forêts cultivées française et de l’Europe de l’Ouest sont ainsi en pleine extension (la superficie des forêts française a augmenté de plus de 30 % en 50 ans). Alors que les forêts tropicales et boréales régressent elles chaque année.

Pourquoi protéger ces forêts ?

Elles contribuent au bon fonctionnement des processus écologiques, climatiques et recèlent des trésors de vie : leur biodiversité unique (75% des espèces continentales y vivent) assure l’équilibre des peuples autochtones qui y vivent historiquement tout en représentant des puits de carbone indispensables. Localement elles retiennent les sols, évitent les sécheresses et stabilisent le climat.

Les moyens d’action

Il faut savoir que nous sommes directement responsables de cette déforestation par nos modes actuels de consommation. C’est pourquoi il est impératif de consommer autrement en :

- Favorisant le bois local, car il limite les transports, contribue à l’économie locale, permet le maintien d’une activité économique en milieu rural en France et permet d’entretenir certains milieux à risque (prévention des incendies) ;

- Renonçant à acheter des espèces menacées (acajou, moabi, tauari, sapelli, teck, obéché, iroko, meranti, merbau, keruing, palissandre, kapur, doussié, nyatoh, okoumé...) ;

- Quand il est impossible de faire autrement, en achetant des bois tropicaux écocertifiés FSC ou provenant de forêts communautaires (dont la gestion est confiée directement aux populations qui en dépendent).

- Utiliser du papier recyclé ou certifié FSC L’industrie papetière consomme 1 arbre sur 5 abattus dans le monde. En France, près de 20% du papier non recyclé provient de régions de forêts anciennes. Une tonne de papier recyclé épargne 17 arbres, 20 000 litres d’eau, l’équivalent de 1000 litres de pétrole et de nombreux rejets polluants, tout en diminuant de moitié la quantité de CO2 relâché dans l’atmosphère. En renonçant au papier traditionnel blanchi pour un papier 100% recyclé non blanchi, on économise environ 90% d’eau et 50% d’énergie, sans compter la diminution de la pollution de l’eau et de l’air. Avec une tonne de vieux papier, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé, alors qu’il faut 2 à 3 tonnes de bois pour fabriquer une tonne de papier classique.
Repost 0
Publié par ATIsère - dans Forêts
commenter cet article