Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 13:51
Grenoble, le 20 février 2010
Comme dans 19 autres villes en France Greenpeace Grenoble a apporté symboliquement ses déchets au prétendu roi du recyclage: Areva. Les militants ont déposé leur sacs poubelles devant l'usine Areva/Cézus de Jarrie (Isère).

Pourquoi cette action ?
Areva, comme EDF, pretend que ses déchets nucléaires sont recyclés à 96%. En réalité une grande partie de ces déchets est envoyée et simplement stockée en Russie.Areva explique que les matières envoyées en Russie ne sont pas des déchets mais de l’uranium naturel destiné à être enrichi et qu’une fois cette opération terminée les matières reviennent en France. Greenpeace sait aujourd’hui que cette affirmation est fausse grâce au rapport* sur les flux de matière entre la France et la Russie fournis par le Haut Fonctionnaire de Défense et publié en décembre dernier. * http://www.greenpeace.org/raw/content/france/presse/dossiers-documents/rapport-hctisn-france-russie.bin
« EDF et Areva tentent nous faire passer pour des extrémistes, des alarmistes en faisant croire n’importe quoi aux journalistes et aux citoyens français, dit Yannick Rousselet, le chargé de campagne nucléaire à Greenpeace. Nous, nous avons des chiffres qui prouvent ce que nous affirmons. Les industriels ne font que parler mais ne prouvent rien. Ils ne dupent plus personne. »
Que demande Greenpeace ?
Greenpeace demande un moratoire immédiat sur ces exportations de déchets nucléaires.
 -> Pour nous aider à l'obtenir, écrivez une lettre électronique au ministre de l’Ecologie et du Développement Durable: http://write-a-letter.greenpeace.org/764

Partager cet article

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Actualités
commenter cet article

commentaires