Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 09:13

Si tout le monde vivait comme un européen, il faudrait trois planètes. hommeSeul.JPG

 

Que s’est-il passé le 21 août dernier pour l’ensemble de la planète ? Sans nous en rendre compte nous sommes entrés en situation de dépassement écologique. Les activités humaines utilisent des ressources naturelles que la Terre ne pourra pas reproduire d’ici à la fin de l’année et empiètent sur les ressources disponibles pour les générations futures. Depuis le milieu des années 1980, l’Humanité est en effet en situation de surconsommation écologique et ce « jour du dépassement » arrive chaque année un peu plus tôt : c’était le 19 décembre en 1987, le 21 novembre en 1995, le 25 septembre l’an dernier…


Les populations des pays riches consomment en moyenne 10 fois plus de ressources naturelles que celles des pays pauvres. Au cours des trente dernières années, l'Humanité a doublé l'extraction de ressources naturelles (eau, produits agricoles, minerais, pétrole, bois…). Chaque année, c'est désormais 60 milliards de tonnes de ressources naturelles qui sont prélevées des écosystèmes et des mines, soit l'équivalent en poids d'une Tour Eiffel toutes les 5 secondes.


Les dégradations causées à la planète, et en particulier le réchauffement climatique, sont la conséquence d’une mauvaise gestion des ressources naturelles. Près de 60% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde sont causées par l’exploitation de ressources énergétiques non-renouvelables, à savoir les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) que la Terre a mis des centaines de millions d’années à fabriquer. La déforestation par exemple est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre.


20% de la population mondiale, et principalement celle des pays dits « développés », consomme 80% des ressources naturelles actuelles. Les régions tropicales comptent pour 47% du couvert forestier de la planète. La RDC abriterait 80% des réserves mondiales de coltan, un minerai indispensable à la fabrication des ordinateurs. On pourrait multiplier les exemples, parler du pétrole et du gaz…

 

La conclusion est implacable : les pays du Sud sont riches de leurs ressources. Pourtant, rares sont ceux qui ont su ou pu en faire bénéficier leur population. Au contraire, l’exploitation des ressources naturelles a surtout profité aux économies des pays développés (et aujourd’hui à celles de pays émergents comme la Chine ou le Brésil), tout en creusant le fossé des inégalités sociales, entre le Nord et le Sud, et au sein même des pays. Areva réalise ainsi un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros en exploitant l’uranium du Niger, dont le PIB, lui, n’est que de 2,7 milliards d’euros. La logique d’exploitation des ressources va même très loin. Des pays comme Madagascar ou le Mozambique, dont une partie de la population souffre de malnutrition, cèdent leurs terres arables, une ressource dont on parle bien peu, à d’autres Etats soucieux d’assurer leur sécurité alimentaire.

 

Ingénieurs Sans Frontières Grenoble et Les Amis de la Terre Isère sont associés pour proposer un cycle de conférence/projection/débats/animations du 4 au 16 avril 2011.

 

Concernant la consommation des ressources énergétiques, l'AGEDEN, l'ALEc et Enercoop Rhônes-Alpes interviendront à la MNEI le jeudi 7 avril lors d'une conférence / débat sur la production décentralisée d'électricité en lien avec l'ouverture du marche de l'electricité.

 

crédit photo : CRID - campagne Une seule planete

source : dossier de presse - campagne Une seule planete

Partager cet article

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Une seule planete
commenter cet article

commentaires