Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 08:31

 

51 artistes face à l'autoroute A51

Une exposition en forme de manifeste

 

L’homme ne vit pas que de pain

En 1995 une mobilisation citoyenne entravait le démarrage du chantier de l’autoroute A51. L’analyse technique, économique, écologique des opposants ne doit pas être oubliée, mais il est temps d’oser un pas de côté pour mettre sur le devant de la scène un autre monde, celui sans lequel nous ne pouvons vivre, et qu’il nous appartient de préserver.

Ce n’est pas un sujet politique, cela ? Alors, confions le aux artistes, et il le deviendra ; à ceux qui ont des yeux pour voir, des oreilles pour écouter et cette chance de savoir transformer en mots, en tableaux ou en images, la richesse de la pensée humaine.

 

«Les artistes ne peuvent pas changer le monde, mais ils peuvent donner la conscience à chacun de la nécessité de le changer» (Georges Brassens/Jean Ferrat)

Nous avons imaginé réunir des dizaines d’œuvres sous quelque forme que ce soit. Elles constitueraient l’inventaire audacieux des monts et merveilles que nous tenons à préserver. Dans une exposition itinérante, un panneau présentera chiffres et arguments d’ordre économique des opposants à la poursuite de l’autoroute A51 depuis le Col du Fau et qui sont partisans de l’amélioration du réseau routier et ferroviaire existants.

L’espace sera consacré aux œuvres des artistes pour qui les lieux de vie et de nature du Trièves, du Champsaur, du Buëch et du Gapençais constituent des lieux de vie, des sources d’inspiration et non des sources de profits politiques ou financiers.

On comprendra que les critères présidant au choix des œuvres présentes dans l’exposition ne seront pas qu’esthétiques. Elles seront porteuses de valeurs nouvelles, qualitatives, qu’il est temps de mettre au premier plan  : beauté, harmonie, tranquillité.

Et donc peut-être y trouvera-t-on un nouveau Michel Ange voisinant sur les cimaises avec un peintre du dimanche assumant sa dominicalitude, sans qu’aucun des deux n’ait à en souffrir.

 

Cette exposition sera une autre façon, notre façon,

de déclarer la beauté d’utilité publique

 

Elle se tiendra du 11 au 15 et du 18 au 21 mars 2015 , de 13h à 19h à l'ancien musée de peinture, place de Verdun à Grenoble

Partager cet article

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Actualités
commenter cet article

commentaires