Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 14:43

Parce que toutes les cinq secondes, c'est l'équivalent du poids d'une Tour Eiffel de ressources naturelles qui est prélevé des écosystèmes et des mines. Parce que les populations des pays riches consomment en moyenne dix fois plus de ces ressources par habitant que celles des pays pauvres (pour l’eau, les produits agricoles, les minerais, le pétrole, le bois…). Parce que pour nourrir cette frénésie de consommation, certains pays n’hésitent pas à s’accaparer et surexploiter les ressources naturelles du Sud, entraînant dégradations de l’environnement et violations des droits humains. Et parce que les multinationales, qui exploitent et utilisent ces ressources, ne sont pas tenues légalement responsables des conséquences de leurs activités sur les personnes et l’environnement à travers le monde…
En Europe, associations de solidarité internationale et écologistes, syndicats et chercheurs, ont lancé en octobre 2010 la campagne « Une seule planète » pour une gestion durable et équitable des ressources naturelles.

 

Dans le même temps, l’ONG Walhi - Les Amis de la Terre Indonésie, dénonce l’implication du groupe minier français Eramet dans ce qui s'annonce comme un nouveau scandale environnemental et social : l'exploitation du gisement de nickel de Weda Bay, au coeur de l'ile d'Halmahera en Indonésie

 

Ce gisement est situé sous une forêt primaire théoriquement protégée mais qui a été déclassée sous la pression des industriels. L'enjeu économique est en effet de taille puisque cela représenterait potentiellement le deuxième gisement au monde en tonnage. Cette exploitation menace le mode de vie des communautés autochtones et des populations locales et bouleverserait totalement le fragile équilibre environnemental de l'île d'Halmahera.
Le cas de Weda Bay est le premier d’une série de situations d’exploitation non durable et non équitable des ressources naturelles qui seront dévoilés durant cette campagne.

 

Sur la base de ces constats, les organisations du réseau Une seule planète recommandent aux décideurs politiques :

  • de réduire la consommation de ressources naturelles en Europe en passant d'une économie basée sur la croissance du PIB à une économie basée sur la généralisation du « bien-être » et la réduction des inégalités ;
  • d'adopter un cadre juridique contraignant pour exiger la transparence et la responsabilité des multinationales concernant l'impact de leurs activités et de celles de leurs filiales, et permettre l'accès à la justice au sein de l'Union européenne pour les victimes de ces activités dans les pays tiers ;
  • de défendre les droits des populations locales et des peuples autochtones à décider par eux-mêmes de l'exploitation et de la gestion des ressources naturelles.

  source :

dossier de presse de la campagne

"http://www.uneseuleplanete.org/IMG/pdf/DOSSIER_PRESSE_lancement_Une_seule_planete_19102010-2.pdf"

Partager cet article

Repost 0
Publié par ATIsère - dans Une seule planete
commenter cet article

commentaires