Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 23:39

Vite achetés et vite jetés, tel est le sort de nos objets... dont la durée de vie ne cesse de se réduire ! En cause, la mode du jetable, l'obsolescence programmée mais aussi, le manque d'informations sur la réparation et les bonnes adresses.

 

Une radio qui ne marche plus, un ordinateur un peu lent ? Parfois, il est plus facile de délaisser un produit et de le jeter plutôt que de lui offrir une seconde vie. Car l'objet qui est devenu « encombrant » pour les uns, peut sûrement encore servir à d'autres ou être transformé. Véritables alternatives pour retarder la mise au rebut, la réparation et le réemploi sont légalement les premières options à privilégier dans la gestion des déchets [1], mais elles sont encore méconnues.

 

Or, des milliers de réparateurs indépendants, d'artisans et de commerçants spécialisés sont à deux pas de chez nous et proposent leurs services pour réparer ou adapter vos équipements, vos produits. Ainsi, en prolongeant la durée de vie ou en favorisant une seconde vie des produits, il est possible de faire des économies par rapport au rachat d'un produit neuf tout en préservant l'environnement et les emplois de proximité.

 

Donner une seconde vie à ses produits est aussi un geste solidaire. Des structures se sont en effet spécialisées dans la remise en état des objets pour lutter au quotidien contre l'exclusion. Le mouvement Emmaüs (Le VErsoud, Sassenage), le réseau Envie et depuis plus récemment le réseau des ressourceries (Villeneuve à Grenoble, La Buisse, ...) offrent ainsi une activité à des milliers de personnes qui collectent, réparent ou vendent les objets.On peut citer également l'atelier du Bourgamon à Saint Martin d'Hères (ré-emploi ou recyclage de matériel informatique).

D'autres adresses sont disponible sur le lien éco-conso de l'AGEDEN

 

On ne cite plus les sites internet pour vendre, échanger ou donner des objets de seconde main : leboncoin, ebay, donnons.org

 

Pour aller plus loin dans la démarche et échanger avec les acteurs de ces réseaux, une projection-débat est organisé samedi 1er décembre à Alpexpo, dans le cadre de Naturissima, sur l'obsolescence programmée, avec un représentant de la ressourcerie de la Villeneuve (à Grenoble) et un représentant de l'atelier du Bourgamon à Saint Martin d'Hères.

 

N'hésitez pas à venir échanger avec nous !

 

C'est pour répondre à ce besoin et donner une seconde vie aux produits que les Amis de la Terre lancent sur le site www.produitspourlavie.org un répertoire d'adresses pour emprunter, réparer, donner, prêter ou vendre et acheter d'occasion ! Le site est collaboratif, si vous voulez partager les bonnes adresses, n'hésitez pas à l'indiquer !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

oudjaoudi 11/04/2013 08:58

Le groupe écologiste au Sénat a déposé une proposition de loi :
- définition du délit d'obsolescence programmée
-extansion garantie de 2 à 5 ans
- accés aux pièces détachées pendant 10 ans
- bonus/malus écodistribution