Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 13:33

Compte rendu de l'AG des Amis de la Terre Isère pour l'année 2014

tenue le 22 avril 2015 à la MNEI

8 participants et 2 représentés

Approbation des rapports moral ( Henry Tidy ) et financier (Etienne Spanjaard)

Confirmation d' HenryTidy comme président et d'Etienne Spanjaard comme trésorier .

Les discussions ont porté sur les temps forts de l'année 2014 et du début 2015 : actions autour de l'obsolescence programmée, du film « L'eau ne tombe pas du ciel » , de la pétition sur l'indépendance des associations dans leurs relations avec les collectivités qui les subventionnent, et en ce moment « 51 artistes face à l'autoroute A51 ».

Stabilité des adhérents mais problème récurrent de la difficulté à mobiliser au delà d'un petit noyau de quelques personnes dans nos actions locales. Problème de visibilité insuffisante localement.

Manque de relations avec les Amis de la Terre France et pas de participation au conseil fédéral.

Cafouillage dans le versement à notre groupe de la quote-part des cotisations

Insuffisantes relations avec les autres groupes Amis de la Terre Rhône-Alpes

Le groupe Isère attend avec impatience l'agrément officiel pour accueillir une volontaire du service civique et envisage une action de terrain à la DDCS si nous n'avons toujours pas de nouvelles d'ici le 4 mai.

Les AT Isère confirment leur participation au CA de la MNEI ( titulaire Henry Tidy, suppléant Bernard Zamora)

Information est faite de notre adhésion ( via la convention avec la MNEI) à CitéLib.

Prochaines réunions des Amis de la Terre Isère ( pour rappel ces réunions sont ouvertes à tous adhérents et sympathisants) : mercredi 6 mai 18h30 et mercredi 3 juin 18h30 à la MNEI à Grenoble

Le projet « 51 artistes face à l'autoroute A51 » :

Beaucoup croyaient cette liaison autoroutière Grenoble-Sisteron « grand projet inutile » abandonnée ( l'autoroute s'arrête actuellement au col du Fau) . Mais l'ancien président du Conseil général de l'Isère et le nouveau président de ce qui est maintenant le Conseil départemental ont manifesté des velléités de relance.

Dans une démarche nouvelle en « faisant un pas de côté », un collectif alors s'est mis en place pour lutter contre ce projet en mettant en avant les valeurs d'harmonie, de tranquillité, de beauté des paysages du Trièves et du Champsaur. Ce fut un appel à des artistes (près de 70 maintenant) pour leur demander de s'exprimer à partir de ces lieux menacés, selon leur inspiration et leur mode de création.

Ceci donnera lieu à une exposition itinérante dans le Champsaur (Le Glaizil du 4 au 9 juillet), dans le Trièves (Maissenas-Roissard du 25 juin au 2 juillet, puis Roissard, Saint Martin de Clelles, Le Percy du 29 juillet au 5 août ( ces dates restent à confirmer) , Saint Sébastien du 18 au 23 septembre) et à Grenoble (ancien musée de peinture du 2 au 12 septembre).

A noter que le collectif cherche des bonnes volontés pour participer aux accrochages et décrochages et assurer les permanences dans les différents lieux d'exposition.

Partager cet article

Repost 0

commentaires